Le site de microblog s’était permis de supprimer un tweet du président Muhammadu Buhari. Au lendemain le gouvernement nigérian annonce la suspension du réseau social, indique Togo Matin paru lundi.

Twitter comme Facebook ne sont que des réseaux sociaux, pas des gouvernements.

Leave a Comment